A la uneActus Maroc

Risma : un premier semestre fortement impacté par la crise du Covid-19

Le 23 septembre dernier, le Directoire de Risma s’est réuni sous la Présidence de Amine Echcherki pour arrêter les comptes au 30 juin 2020. Sans surprise, les chiffres reflètent le contexte de crise sanitaire et économique avec la fermeture des frontières du Maroc. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à ainsi 327 MDH contre 701 MDH au premier semestre 2019, soit une chute de 53%. Le taux d’occupation consolidé est inférieur de 30 points à celui observé à la même période l’année dernière : 37% contre 67%. La dette nette baisse par contre de 34 MDH, s’établissant à 1.426 MDH.

Risma indique que les performances du second semestre 2020 restent liées à l’incertitude de l’ouverture des frontières et de l’évolution de la crise sanitaire dans le monde. « Cependant, le management reste confiant, le Groupe bénéficiant d’un bilan solide à fin 2019 et ayant pris les mesures nécessaires pour gérer l’urgence et préparer le rebond au moment de la reprise du secteur du tourisme », indique Risma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page