A la uneActus Maroc

Reprise d’activités touristiques : le Ministère du tourisme publie un recueil de recommandations de sécurité sanitaire

Le Ministère de tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale a publié la 1ère version du « Recueil de recommandations de sécurité sanitaire liées au Covid-19 à destination des opérateurs touristiques marocains ». Un document qui dresse de manière synthétique les principales mesures d’hygiène et de sécurité que les opérateurs touristiques doivent mettre en place pour assurer une reprise d’activités graduelle et réussie. L’objectif étant de travailler et d’assurer des prestations de qualité dans un environnement sûr et sain.

La réflexion menée pour l’élaboration du recueil a placé la sécurité et la santé du client et du personnel au cœur des préoccupations. Elle concilie les exigences sanitaires, la facilité dans le déploiement, l’efficacité économique et la dimension sociale. De même, ce document a été élaboré en capitalisant sur les pratiques observées à l’échelle internationale et en s’alignant sur les recommandations de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) et vient ainsi en support aux guides et documents élaborés par les différentes autorités marocaines compétentes en matière de santé, de sécurité, d’hygiène et de l’emploi.

À ce titre, le département du tourisme est en train d’élaborer un référentiel sanitaire approfondi dédié aux établissements touristiques et qui viendra appuyer les mesures prises et fera l’objet de validation des autorités sanitaires marocaines compétentes et de sessions de formation au profit du personnel des établissements touristiques.

Divisé en 5 rubriques, le document s’adresse aux établissements d’hébergement touristiques (EHT), restaurants touristiques, agences de voyages, guides de tourisme et, enfin, au transport touristique, dont les directives sont en train d’élaboration. De plus, les recommandations proposées se divisent entre des recommandations générales et d’autres concernant chaque département de l’organisme.

Enfin, le Ministère indique que les recommandations proposées au niveau du recueil pourront évoluer dans le temps et devront être alignées avec les directives qui seront mises en place par les autorités sanitaires compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page