A la uneActus Maroc

Réouverture des restaurants… malgré une communication ambigüe !

Le 21 décembre, le gouvernement marocain avait décrété une fermeture totale des restaurants à partir du 23 décembre 21h00 et pour 3 semaines, dans les villes de Casablanca, Agadir, Marrakech et Tanger. À l’approche de l’échéance du 14 janvier, les professionnels attendaient, avec une impatience mêlée de crainte, de savoir s’ils allaient pouvoir rouvrir leurs portes.

Les différents témoignages des restaurateurs révèlent un vrai cafouillage dans l’annonce de ce feu vert, avec une absence remarquée de toute communication officielle écrite, entretenant ainsi le suspense. Ainsi, Noëlle Bouayad Furukawa, Co-propriétaire du restaurant Iloli à Casablanca, nous relate le feuilleton de la soirée du mardi 12 janvier, façon montagnes russes émotionnelles : «une information est parue dans la presse en ligne à 19h indiquant que nous ne serions pas autorisés à rouvrir ; information modifiée quelques minutes plus tard… Nous avons ensuite été en contact avec les autorités et après quelques aller-retours nous avons appris que la réouverture était autorisée, mais un jour plus tôt que prévu ! Au final c’est une bonne nouvelle, mais elle aurait tout aussi bien pu être mauvaise… »

Autre témoignage, celui de Hamza Aboulfeth, Fondateur de FOD (Food On Demand) : « Cest confirmé ! Nous reprenons le service sur place dès le 13 janvier sur Casablanca. Toutefois, nous navons pas encore dinformation officielle de la part des autorités concernant Marrakech, mais nous sommes en train de faire les préparations de la réouverture. » Pour lui aussi, il a été difficile de s’y retrouver parmi des informations contradictoires : « le 1er communiqué officiel a été publié de la part des autorités, annonçant une prolongation des mesures pour une durée dune semaine. Puis, un 2ème communiqué est paru de la part de la Commission mixte des métiers de bouches, annonçant à son tour que les restaurateurs peuvent désormais reprendre le service sur place. Le problème cest lambiguïté des informations qui circulent. »

Ayant une journée de tournage prévue le 13 janvier, Iloli ne reprend du service qu’aujourd’hui 14 janvier. « Nous sentons que les clients sont impatients de revenir », note Noëlle Bouayad. Cependant, comme tous les autres restaurateurs, l’établissement doit s’adapter aux contraintes du couvre-feu avec une ouverture en continu jusqu’à 20h. « Notre plus grand problème actuellement cest la fermeture à 20h. Ceci crée un vrai préjudice et un manque à gagner, sachant que nous avons beaucoup perdu depuis un an déjà. Actuellement, un nombre énorme de commandes est reçu entre 19h et 19h30 – nombre que nous ne pouvons pas gérer en étant obligés de fermer à 20h », regrette également Hamza Aboulfeth.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page