A la uneActus Maroc

Jumia Food : la livraison à domicile au service des restaurateurs en période de crise

Conçu afin de promouvoir la livraison à domicile des repas au Maroc, Jumia Food accompagne les restaurants, boulangeries et pâtisseries pour survivre la crise économique induite par le Covid-19. Ainsi, l’enseigne a organisé, du 12 au 31 octobre derniers, le Jumia Food Festival. Une manifestation ayant des résultats bénéfiques sur le chiffre d’affaire de ses partenaires. CEO de Jumia Food, Larbi Alaoui Belrhiti se confie à CHR Magazine, explique l’adaptation de sa plateforme aux tendances de consommation en période de crise et rappelle sa volonté de soutenir les professionnels de la restauration dans leur reprise d’activité.

CHR Magazine

Comment le concept de la livraison rapide a-t-il permis aux restaurateurs de mitiger limpact de la crise sanitaire ?

Larbi Alaoui Belrhiti

Dans le contexte actuel, Jumia Food s’est largement adapté à la situation et aux besoins changeants des Marocains. En tant que pionnier et leader dans la livraison de repas à domicile, nous sommes présents dans près d’une vingtaine de villes au Maroc et nous appuyons sur un réseau de plus de 500 partenaires. Jumia Food a ainsi joué, en plein cœur de la pandémie, un rôle clé dans le maintien ou l’augmentation de l’activité de nombreuses enseignes ; qu’il s’agisse de partenaires historiques, comme les grandes marques (McDonald’s, Burger King, Quick et KFC), ou de restaurants, boulangeries et pâtisseries d’envergure plus locale. Nous leur avons notamment permis d’accéder à une base de près d’un million de clients, avec l’appui de nombreux canaux marketing en ligne et une expertise digitale reconnue.

À l’écoute des modes de consommation des Marocains, Jumia Food s’est aussi adaptée pendant le confinement à la transformation des habitudes de ses consommateurs. En tête des demandes jusqu’alors, le fast-food a été remplacé par les produits de première nécessité, mais aussi les fleurs et d’autres offres qui ont contribué à rendre la vie quotidienne plus facile.

Que conseillez-vous aux restaurateurs afin de surmonter la situation actuelle ?

Nous vivons une période nouvelle pour tous les Marocains. Une période d’incertitude où le besoin d’être rassuré, de se sentir en sécurité et de continuer à avoir accès à des produits que l’on aime n’a jamais été aussi grand. Plus que jamais, les restaurateurs doivent s’adapter, respecter les gestes-barrières et répondre aux besoins des Marocains. Chez Jumia Food, toutes les mesures ont ainsi été prises pour assurer à nos concitoyens une activité aussi normale que possible, en prenant soin de protéger chacun : collaborateur, consommateur et partenaire.

Le consommateur marocain se penche-t-il toujours vers la solution de livraison des repas, au même degré quen début de crise ?

Les contraintes liées au Covid-19 ont poussé les consommateurs à changer leurs habitudes, ce qui a renforcé la croissance du marché des commandes en ligne, qui connaît un développement fulgurant ces dernières années. Nous sommes persuadés que Jumia a un rôle essentiel à jouer pour aider les populations au cours de cette pandémie, mais aussi après. Pendant longtemps, nous avons apporté une solution de confort. Avec la crise sanitaire, nous remplissons désormais une mission de sécurité en livrant des produits essentiels à la population dans le respect des gestes barrières. En tant que leader de l’e-commerce au Maroc, notre rôle est de permettre à des centaines d’enseignes partenaires de poursuivre leur activité et de minimiser l’impact de la crise sur leurs activités.

Quels sont les résultats du Jumia Food Festival ?

Les résultats sont très positifs. Nous sommes heureux de pouvoir permettre à certains partenaires de maintenir leur chiffre d’affaires, en triplant le volume de leurs commandes. À l’instar des années précédentes, nous sommes optimistes quant à la capacité de cet événement à drainer le maximum de visiteurs vers notre plateforme et par conséquent vers nos restaurants partenaires.

Quelles sont vos perspectives pour le secteur de la restauration à moyen et à long terme ?

Publié pendant la Journée Mondiale de l’Alimentation, le Jumia Food Index Report offre cette année des insights inspirants sur le développement du e-commerce et les nouvelles habitudes de consommation dans le contexte du Covid-19. Premier constat de taille : les dépenses annuelles moyennes par personne dans l’alimentaire ne cessent d’augmenter. Elles sont passées de 4.553 à 5.874 dirhams entre 2007 et 2014, selon l’enquête nationale sur la consommation et les dépenses des ménages de 2013-2014. Nous sommes ainsi convaincus que la restauration va rester centrale dans la vie des citoyens. En parallèle, nous notons que le profil alimentaire des Marocains connaît des changements rapides en raison de l’urbanisation et du développement économique. La pandémie est dans ce cadre venue accélérer le mouvement, consolidant le rôle désormais incontournable du e-commerce dans la consommation au Maroc. La preuve : 8 ans après sa création, Jumia Food emploie plus d’un millier de livreurs avec une activité quotidienne auprès d’un demi-millier de restaurants et partenaires dans le Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page