A la uneActus Monde

France : le restaurant tunisien Mabrouk rouvre le 4 mai pour les étudiants en difficulté

Mabrouk, situé dans le 3ème arrondissement de Paris est un restaurant-cantine et épicerie fine imaginé par Alexis Memmi et Alexandre David après une rencontre dans le village tunisien de Sousse, où leurs grands-mères sont voisines. Sa cuisine célèbre les traditions de l’orient, ancrées dans la modernité de l’occident d’aujourd’hui.

« Ces dernières semaines, nous avons vu beaucoup de démarches solidaires visant à soutenir le personnel soignant ou les personnes les plus démunies. Parce que les étudiants sont tout aussi vulnérables et qu’ils ont besoin d’être épaulés en cette période difficile, nous souhaitions également être présents pour eux en leur offrant des repas réconfortants aux saveurs tunisiennes », déclarent les fondateurs du restaurant.

Très attachée aux valeurs de partage et de convivialité, l’équipe de Mabrouk souhaite ainsi commencer par soutenir les étudiants tunisiens confinés en France en cette période critique et difficile. Il y a actuellement près de 13.000 étudiants tunisiens en France. Ils sont, en majorité, issus de familles à faible revenus et comptent sur eux-mêmes en multipliant les jobs étudiants pour subvenir à leurs besoins. Aujourd’hui, ces étudiants ont, pour la plupart, perdu leurs jobs.

Durant le mois de mai, Mabrouk, en association avec la Fondation de la Maison de la Tunisie, organisera une distribution de repas pour les étudiants, avec un objectif de 200 repas livrés par jour. Les précautions sanitaires (désinfection, distanciation et lavage des mains) ont été renforcées en cuisine et pour le personnel. Mabrouk affirme d’ailleurs que ces mesures exceptionnelles deviendront les nouvelles règles à respecter sur le long terme afin de garantir la plus grande sécurité.

Quelques exemples : pour la réouverture, la cuisine est réduite au minimum de personnes, c’est-à-dire le chef et son sous-chef. Aucune autre personne n’a le droit de rentrer dans la cuisine et pour cela, un sas de protection a été mis en place. La réception des marchandises se fait à l’écart dans une pièce séparée pour assurer une hygiène maximale. Un grand vestiaire a également été aménagé spécialement pour que tout ce qui provient de l’extérieur ne rentre pas en contact avec la cuisine. Le personnel a une tenue de protection complète avec gants, masques et charlottes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page