A la uneActus Maroc

Feuille de route CNT 2020 : des chantiers à l’ordre du jour !

5 grands axes ont été dévoilés par les dirigeants de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT) ce samedi 1er février au Kenzi Rose Garden à Marrakech. « Il s’agit du virage digital, du développement du capital humain et de la formation, de la fiscalité, de la réglementation du secteur et enfin du tourisme interne », annonce M. Kabbaj, Président de la CNT.

Cette année et contrairement aux années précédentes, cette feuille de route s’articule essentiellement autour du Partenariat Public/Privé et a été élaborée en étroite collaboration avec le Ministère du Tourisme. « Notre objectif est que les opérateurs gagnent plus d’argent, créent de l’emploi et de la richesse au Maroc à travers une augmentation des arrivées et donc des recettes », déclare Fouzi Zemrani, Vice-Président de la CNT.

En vue de promouvoir le tourisme interne, la CNT a annoncé la création d’un salon du tourisme du tourisme consacré à l’offre nationale et qui verra le jour au cours de l’année. « Le développement du tourisme interne sera une de nos grandes priorités », annonce M. Kabbaj. Ainsi le tourisme interne aura sa propre marque, son propre logo, un contenu éditorial fort, un positionnement nouveau, des concepts publicitaires qui mettent en avant les expériences de voyages originales et les destinations. « Nous allons fournir plus d’efforts pour proposer auxMarocains des offres aussi intéressantes que celles en Turquie ou en Espagne », révèle M. Zemrani. La CNT a également participé avec l’ONMT au choix de la campagne de communication qui sera lancée par l’Office pour le développement du tourisme interne.

Concernant l’axe formation de la feuille de route, la CNT a annoncé la création d’une « Tourism Academy », une académie pour et par la CNT dans le but de faciliter l’accompagnement, la formation et les possibilités de recherche pour les adhérents. Les adhérents auront ainsi accès à un service de formation, d’information et d’accompagnement professionnel leur permettant de se professionnaliser et/ou se diversifier.

Pour ce qui est de l’approche digitale, différent dispositifs ont été lancés. Il s’agit, entre autres du Webinaire, une classe en ligne auxquelles des personnes connectées peuvent participer sans contraintes géographiques, ainsi que des workshops, des ateliers en petits groupes qui proposent une application et/ou une démonstration de sujets spécifiques et techniques. M. Zemrani a annoncé également le lancement des Travel Web Talks, une série digitale de débats invitant des membres de la communauté du secteur touristique à échanger avec d’autres acteurs de la société civile sur des sujets d’actualité lors d’un format de 52 minutes (2 x 26 minutes).

Quant à la réglementation du secteur, la CNT souhaite renforcer la professionnalisation des acteurs et améliorer les prestations de la chaine de valeur touristique à travers le lancement de réformes réglementaires. Ces réformes concernent les établissements d’hébergement touristiques (loi 80/14), les agences de voyages (loi 11/16) et les guides (loi 133/12). L’objectif est de libéraliser et moderniser la réglementation sur les métiers touristiques en l’adaptant aux nouvelles réalités du secteur.

Notons que la CNT veille à contribuer de manière responsable et durable à la compétitivité du secteur touristique et au bien-être des Marocains en créant des emplois, en favorisant l’inclusion sociale, en générant des devises et en promouvant l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer