A la uneActus Maroc

89% des hôtels et restaurants marocains ont arrêté, au moins temporairement, leurs activités !

©Queven de Pixabay

C’est le constat fait par le Haut Commissariat au Plan (HCP) dans sa dernière enquête de suivi des effets socio-économiques de la pandémie de Covid-19. Avec pour objectif d’évaluer l’impact immédiat sur les entreprises au Maroc, cette enquête de conjoncture a été conduite par téléphone du 1er au 3 avril auprès d’un échantillon de 4.000 entreprises organisées opérant dans les secteurs de l’industrie manufacturière, de la construction, de l’énergie, des mines, de la pêche, du commerce et des services marchands non financiers. 

Selon le HCP, à début avril, près de 142.000 entreprises, soit 57% de l’ensemble des entreprises, ont déclaré avoir arrêté définitivement ou temporairement leurs activités. Sur ce total, plus de 135.000 entreprises ont dû suspendre temporairement leurs activités tandis que 6.300 ont cessé leurs activités de manière définitive. Les conséquences sur l’emploi sont importantes : 27% des entreprises ont dû réduire leurs effectifs, surtout dans les services. 

Les secteurs les plus touchés par cette crise sont l’hébergement et la restauration avec 89% d’entreprises en arrêt (voir graphique ci-dessous). Parmi les entreprises qui continuent malgré tout leurs activités (43% du total des entreprises), la moitié d’entre elles auraient dû réduire leur production pour s’adapter aux conditions imposées par cette situation. C’est le cas de 60% des entreprises du secteur hébergement et restauration encore en activité.

(Source : HCP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page