A la uneActus Monde

2020 Annus Horribilis : Gira analyse la crise sanitaire et son impact durable sur la restauration

Le cabinet français de conseil en restauration Gira a récemment publié une analyse de la situation pour le secteur. Alors que l’année 2020 s’annonçait comme prometteuse dans le secteur de la restauration, la crise sanitaire a plongé le pays tout entier dans une crise économique d’une ampleur considérable. Le secteur de la restauration, très durement touché, en sortira incontestablement meurtri. « Nous estimons que la perte de chiffre daffaires globale en 2020, par rapport à 2019, devrait se situer entre -50% et -55%. Soit une perte sèche dau moins 30 Milliards d’€ pour le secteur de la restauration commerciale et hôtelière. Chaque semaine de confinement, c’est 77 millions de repas non servis et 1 milliard d’euros de recettes perdues », indique ainsi Bernard Boutboul, Président de Gira.

Gira détaille son analyse en découpant l’année en 5 grandes périodes :

  • 1er janvier – 14 mars 2020  : Gira estime que le secteur de la restauration commerciale enregistrait une croissance de 5% sur les premiers mois de l’année, poursuivant sa progression de 2019, jusqu’à ce que la fermeture des établissements de restauration en France soit ordonnée, le 14 mars 2020.
  • 15 mars – 11 mai 2020 : le premier confinement a vu un secteur quasi à l’arrêt, malgré la poursuite par quelques établissements d’une activité de vente à emporter.
  • 12 mai – 15 octobre : une bonne saison estivale, surtout sur les bords de mer, mais courte. Sur cette période, le secteur de la restauration commerciale et hôtelière aura enregistré tout de même une baisse de -48% de chiffre d’affaires par rapport à 2019.
  • 15 octobre – 29 octobre : de nouvelles restrictions sont mises en place. Le couvre-feu a entrainé un recul de 74% du chiffre d’affaires du secteur comparé à la même période l’année dernière.
  • 30 octobre au 1er décembre : le second confinement est entré en vigueur pour au moins 4 semaines, et devrait entraîner une chute de chiffre d’affaires de 90%.

Gira conclut son analyse en indiquant que la crise sanitaire aura aussi pour conséquence d’accélérer les tendances de consommation déjà observées comme l’exigence de transparence et de traçabilité. Une crise qui contraint donc les restaurateurs à se réinventer et innover pour surmonter cette période sans précédent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page