A la uneActus Monde

Fauchon : la filiale française, affectée par la crise, demande son redressement judiciaire

Attentats de 2015, gilets jaunes en 2018, manifestations contre la réforme des retraites en 2019 et 2020 et plus récemment Covid-19 : ces dernières années ont été particulièrement difficiles pour les commerces parisiens, trop pour certains. Le 23 juin, la société Fauchon SAS, filiale du Groupe Fauchon SA, a ainsi demandé l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce.

Cette procédure collective survient suite à une forte baisse du chiffre d’affaires et à des coûts d’exploitation trop importants. Dans le cadre de cette procédure, Fauchon présentera au tribunal de commerce un plan de redressement concernant son siège social parisien, ses magasins et laboratoires de la Place de la Madeleine. « Cette restructuration est une étape indispensable à la réorganisation de l’entreprise et au maintien de ses équilibres vitaux. La direction estime, après consultation des experts qualifiés, que cette solution est la plus adaptée pour faire face à la situation de déficit financier, notamment de ses magasins Place de la Madeleine. Elle permettra à la fois de rétablir l’équilibre d’exploitation de l’entreprise, de conforter ses liens avec ses partenaires et de pérenniser son activité, afin de renforcer le déploiement de sa marque qui compte actuellement 73 boutiques et restaurants dans le monde », explique Fauchon Paris.

Soulignons que l’entreprise nous a confirmé que cette procédure ne concernait pas les autres filiales de Fauchon, notamment à l’international avec les boutiques en franchise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer